Forum RPG du monde de Dùralas, rejoignez nous !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'hésitez pas à nous rajouter sur Facebook ! Pour plus d'infos, voir ici.
Bonjour Invité et bonne visite sur Dùralas !
A partir du 25 août, les RP reprennent du service !
L'arrivée d'un nouveau Pnj, le Shaman..Voir ici
Bienvenue au dernier membre inscrit : Albami

Partagez | 
 

 [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Excelsior Crive
Administrateur♦Mage♦Héros auto-proclamé
avatar

Profil personnage

MessageSujet: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Ven 4 Jan - 22:00

Excelsior, noble héros des contrées de l'ouest, ayant, avec toute sa ruse, retrouvée son chemin malgré les diverses attaques d'écureuils du désert et de requins volants, et se dirigeait maintenant vers la ville qui lui semblait être Stellaraë. Elle était bâtie en contrefort des montagnes environnantes, et à l'inverse des dires qu'il avait entendu des nombreux gens auxquels il avait demandé son chemin, n'était pas construite au milieu des déserts sablés d'Harena. C'était bien, se disait-il, la dernière fois qu'il ferait confiance à de simples manants quand à la direction à prendre.
Toujours était-il qu'il avançait sur le clair chemin dégagé menant à la ville lorsqu'il y remarqua une effroyable concentration de nains, géants, garous, vampires et même quelques orcs. C'était pour notre noble chevalier la toute première fois qu'il rencontrait, même de loin, ces créatures qui, si elles partageaient le même royaume que lui, étaient pourtant diamétralement opposés à lui. Alors qu'il marchait en toute innocence sur le chemin, son baluchon sur l'épaule, il observait avec une méfiance cachée les divers citoyens sortant, si tant était qu'une telle ville avait des citoyens, et tentait de dénombrer combien d'armes chacun avait. C'était de toute manière peine perdue. Le nombre était incalculable. Et il avait toujours été nul en calcul.
Une fois dans la cité, il douta. Etait-ce réellement Stellaraë? La cité était, au final, diamétralement opposée à ce qu'il lui avait été décrit. Jusqu'au panneau "Bienvenue à Baldorheim", que personne ne lui avait mentionné. Non, décidément, il n'était pas dans la ville qu'il voulait. Mais alors, ou était-il?
Une clameur retentit soudain, alors qu'il s'approchait du centre de la ville dans le but de trouver un magasin pour y faire quelques emplettes de nourriture. Une forte clameur. Celui qui devait être acclamé de cette manière devait être fort apprécié du peuple. Ou détesté, peut-être. Quoi qu'il en soit, il décida de demander au premier habitant qui passait par là, et ce dernier, un géant d'environ deux mètres cinquante aux bras plus gros que ses cuisses, lui grommela un vague "arène", avant de repartir sans un seul signe de tête. Excelsior, en tant que héros sans cesse en quête de repousser ses limites, n'hésita pas. Il s'inscrivit dès lors, et, avant qu'il ait le temps d'attendre, on le propulsa dans l'arène. Il s'étala de tout son long dans le sable de l'arène, sous les hurlements de rires et les nombreux quolibets des spectateurs. Il commençait bien.
Excelsior se releva rapidement, épousseta sa veste avec le peu de dignité qu'il avait rassemblé depuis sa chute et observa l'adversaire qui lui faisait face. Il était grand. Une stature droite, hautaine, presque perturbante. Le héros sentait qu'il n'était pas de ceux qui courbaient le dos facilement. Derrière lui, les grilles d'acier lourd se refermèrent. Il était pris au piège, un piège de sable dans lequel il était enfermé avec un individu qui était probablement le plus dangereux qu'il lui était jamais donné de rencontré. La peur monta en lui, il avala sa salive.
Il s'avança un peu, de façon à mieux distinguer l'homme. Etait-il seulement un homme? Excelsior le voyait, une longue cape, des cheveux blancs malgré un visage de son âge. Il n'était pas normal. Il avait eu à faire à la magie. Ou peut-être pas. De toute manière, il le sentait bientôt.
Etrangement, il se sentait calme. D'un calme forcé, qu'il ne contrôlait pas. Il n'avait jamais été aussi conscient des choses de sa vie. Etait ce ça, être magicien? L'envie lui prit de le devenir. Il le pourrait. Malgré le fait qu'il soit souvent, pour ne pas dire constamment, tête en l'air, il le pourrait. L'envie lui prit de partir, de revenir affronter cet homme lorsqu'il serait de son niveau, mais il ne pouvait pas. Il envisagea de grimper aux murs, mais cela lui prendrait trop de temps. Ainsi, il le combattrait.

- Bonjour, adversaire. Je suis désolé, je me dois d'expédier ce combat rapidement, car j'ai une formation de magicien qui m'attend.

Il sortit son bâton de marche et se mit en garde. Le combat n'allait pas être facile. Il était en fait perdu d'avance. Excelsior ne souhaitait ici qu'une seule chose, c'était de ne pas mourir. Et ça, il en était presque sûr, il y arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust XIII
???
???
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Ven 4 Jan - 22:25

Faust XIII était alors dans l'arène pour un quelconque divertissement. N'importe quoi qui pourrait satisfaire ses envies meurtrières, ses pulsions de sang. Le sang. Le sang. Le sang. Il en avait toujours plus besoin, toujours le désir de se nourrir des entrailles d'opposants peu conscients.
Il venait de sortir d'un premier duel, trop facile, contre une jeune orc. Les gradins étaient encore recouverts de sang, de fines particules rougeâtres d'une pluie de sang qui a coulée sur les visages de la foule. L'orc s'en était néanmoins sortie dans un piteux état, la foule ayant réclamé sa survie.
Et là, qui était cet énergumène ? Un jeune homme, prétentieux, orgueilleux, qui entrait dans l'arène fièrement... avant de s'écrouler ? Il était ridicule, s'en rendait-il compte ?

"Bonjour, adversaire. Je suis désolé, je me dois d'expédier ce combat rapidement, car j'ai une formation de magicien qui m'attend."

Tsk. Un apprenti. Se rendait-il au moins compte qui il affrontait ? Faust XIII. Le faucheur. Le semeur de mort. Le sorcier du sang. Il n'affrontait pas un simple adversaire en quête de sensation. Il cherchait à se battre contre un véritable meurtrier, un précepteur de la mort.

"Jeune homme, tu n'as pas ta place ici. Rentre chez toi, sincèrement. Pars, avant qu'il ne soit plus temps."

Faust XIII était sérieux. Il savait que s'il tentait quoi que ce soit, la simple apposition de la main du sorcier contre le buste de l'apprenti-mage, et ce serait fini pour lui. Mais était-il assez stupide pour se lancer ?


Faust XIII a effectué 1 lancé(s) d'un Dé de célérité (Image non renseignée.) :
2


As-tu donc si peur de la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_juge
Pnj
Pnj
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Ven 4 Jan - 23:00

Faust XIII contre Excelsior Crive
Excelsior commence

Excelsior : 201
Dégât: 17

Faust: 1005
Dégât: 00
Bonus: 25% de sa vie est infligée en dégâts, et lui est retournée en tant que soin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Excelsior Crive
Administrateur♦Mage♦Héros auto-proclamé
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Ven 4 Jan - 23:03

Excelsior, en noble chevalier qu'il était, sentait qu'il était jugé, jugé de haut en bas par son adversaire. Le publique, lui, ne semblait presque pas intéressé par ce combat. Où étaient passées les clameurs de tout à l'heure? Il se le demandait bien.
Presque automatiquement, son regard fit le tour de l'arène. Sur les murs, des traces de sangs. Comme de grandes giclées, des éclaboussures qui couraient sur des pans entiers de murs. Certaines étaient vieilles et n'étaient que la trace de celles qui n'avaient pu être nettoyées. D'autres étaient plus récentes. Et on en distinguait quelques unes qui venait juste d'être faites. Immenses. Bien plus grandes que les autres. Comme si le sang, d'un façon ou d'une autre, avait été projeté avec une force surhumaine. La peur, qui s'était atténuée sous le coup de l'adrénaline lorsqu'il se mit en garde, était revenue et lui broyait le ventre. Lui, Excelsior, malgré le fait qu'il était un héros, venait des champs, des pâturages et ne savait lire que lettre par lettre en se concentrant plusieurs minutes sur chacune. Lui, son adversaire, était un mage entraîné à la mort de tous ses adversaires.
Il resserra la prise sur son bâton. Il allait probablement souffrir atrocement. Mais il était enfermé. Et il était un héros, non? Un héros ne s'enfuyait pas. Un héros restait, même lorsqu'il savait les batailles perdues d'avance. Un héros mourrait lorsqu'il savait la cause juste. Et présentement... Même si Excelsior ne connaissait pas sa cause ici même, il était persuadé que l'homme à qui il faisait face était profondément méchant. Il était plus démon que humain.

"Jeune homme, tu n'as pas ta place ici. Rentre chez toi, sincèrement. Pars, avant qu'il ne soit plus temps."

Il ne répondit rien. Des mandibules d'un insecte gros comme lui semblaient lui lacérer les entrailles tant sa peur était forte. Il ne dit rien, parce qu'il savait que sa voix allait bredouiller, et qu'il serait ridicule. Il ne dit rien et fonça à l'attaque. Son bâton tourna, lui aussi. En même temps, en synchronisation. Il avait eu le temps de s'entraîner, sur la route. Mais cette technique, si technique pouvait convenir à une botte telle que celle-ci, ne réussissait pas toujours. Rarement, même, en vue de la faiblesse physique d'Excelsior. Il la tenta tout de même.
Avec une vitesse fulgurante, le bâton fila droit vers les côtes du mage sanglant. Si elle le touchait, il ne pourrait que souffrir.

Excelsior Crive a effectué 1 lancé(s) d'un Attaque - Humain (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust XIII
???
???
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Sam 5 Jan - 0:10

Alors, Faust XIII observait son adversaire. Il avait l'allure d'un homme intelligent, mais pas d'une brute. Pourquoi tentait-il d'user de techniques de corps à corps, ne savait-il donc pas manier la magie ?
Faust XIII se sentait comme un lion en cage. Il s'apprêtait à bondir, arracher le visage du jeune homme, dévorer son corps, avant de recracher ses os dépourvus de sang. Tout ce qu'il souhaitait, s'était mettre fin aux joueurs de ce jeune perturbateur hautain, qui se croyait apparemment agir comme un héros.

Le jeune homme fonça en direction de Faust XIII. Son arme en main, il la faisait tournoyer dans ses mains comme les ailes d'un papillon dans le vent, laissant son sceptre glisser entre ses doigts fins, prêt à frapper de toutes ses forces le corps de Faust XIII. Ce qu'il ne savait pas, c'est que la douleur... Cette magnifique douleur plaisait à Faust XIII. Il la convoitait presque. Tout ce qu'il espérait, c'était que le jeune guerrier/mage soit assez puisant pour causer problèmes à Faust XIII, peut-être même le blesser. Car oui, même si la douleur est lancinante, la sensation d'avoir son sang, son magnifique sang sortir de son corps lui offrait une excitation infinie.

Alors que Faust XIII espérait recevoir un coup violent de son adversaire, celui-ci lança son sceptre comme un javelot. Pourquoi lancer son arme ? Avait-il si peur de venir au corps à corps ? Nos aventuriers allèrent le savoir de suite.

L'embout du sceptre du jeune mage venait de perforer l'estomac de Faust XIII. La douleur était monstrueuse, il venait de recevoir un sceptre dans le ventre !

"C'est tout ce que tu sais faire, apprenti-mage ?"

"Apprenti-mage", car pour Faust, Excelsior n'était rien de plus qu'un apprenti. Un disciple, un élève.
Alors, il empoigna le manche de l'arme du mage, s'approchant de lui d'un pas lent.
Il déposa le sceptre du jeune homme sur le sol, et retira son gant dentelé de sa main droite, laissant apparaître une série assez peu commune de bijoux sur ses doigts.
Proches de la peau, plus précisément de la chair d'Excelsior, chaque bijou se mit à briller d'une aura rouge vive, entourant les doigts de Faust XIII.

"Laisse-moi te montrer... ce qu'est la magie..."

Faust XIII n'eut qu'à apposer sa main contre l'abdomen de l'apprenti-mage. Un sceau venait de se former sur sa chair, déchirant ses vêtements à l'emplacement des gravures runiques qui surplombent sa peau, et soudain, ce sceau s'illumina. Une déferlante d'énergie parcourut tout l'estomac d'Excelsior, ravageant l'intérieur de son corps dans de nombreuses bourrasques qui auraient pu lui rappeler la douleur de violents coups de sabre à l'intérieur de son corps. Et le spectacle fut atroce.
De chaque pore de la peau de l'apprenti-mage coulait de microscopiques gouttelettes de sang, qui tombèrent sur le sol dans un amas de liquide rouge. La douleur devait être abominable, c'est ce qui fit sourire Faust XIII.
Le sang se dirigeait doucement en direction du ventre du puissant sorcier, tissant au niveau de sa blessure de nombreux filaments ayant pour but de refermer la plaie...


Ce dé n'est pas existant.


As-tu donc si peur de la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_juge
Pnj
Pnj
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Sam 5 Jan - 11:50

Faust XIII contre Excelsior Crive
Faust XVIII l'emporte.

Excelsior: 0
Dégât: 170
Bonus: fait le double de ses dégâts.

Faust: 1185
Dégât: 00
Bonus:25% de sa vie est infligée en dégâts, et lui est retournée en tant que soin

Faust gagne 50 points d'expérience et 25 pièces d'or. Excelsior gagne 25 points d'expérience et 20 pièces d'or

Le RP peut continuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Excelsior Crive
Administrateur♦Mage♦Héros auto-proclamé
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   Sam 5 Jan - 19:20

"Laisse-moi te montrer... ce qu'est la magie..."

Douleur. Tout n'était plus que douleur. Douleur et rage. La rage de celui qui, alors qu'il ne s'était juré qu'une seule chose, n'avait pas réussi à la tenir. Excelsior n'avait pas réussi à vivre.
Tout était allé vite. Bien trop vite pour lui. Mais tout était encore flou. Le mage s'était approché. Il avait simplement, alors que son bâton lui avait traversé le corps, apposé la paume de sa main sur son ventre. Il n'avait rien pu faire.
Il ne pourrait jamais plus faire quelque chose. Il était mort. Et tout ce qu'il ressentait n'était plus que douleur. Une douleur écrasante, absurde par son intensité. Il n'avait jamais ressenti ça. Son corps lui même semblait se battre contre lui. Il avait perdu. Il avait perdu sa vie.
Dans le noir de ses pensée, dans les ténèbres de sa mort, quelque chose changea soudain. Dans l'abysse, une lumière. Il n'avait pas ouvert les yeux. Il n'avait pas eu besoin.
La douleur était partie, ou du moins semblait l'être. Il ne la ressentait plus. A vrai dire, il ne ressentait plus la moindre parcelle de son corps, comme s'il avait été vidé de toute vie, mais il résistait. Une chose changea. Un liquide d'une nouvelle source coula dans ses veines. Ce n'était plus du sang. De toute manière, il ne semblait pas lui en rester dans son corps. C'était autre chose. Autre chose qui remplissait ses veines.
Il n'allait pas mourir. Il allait vivre. Enfin, il en entrevoyait la possibilité.
Une lumière bleutée éclata à l'intérieur de son corps. De la magie?
Il ouvrit les yeux. Il était couché, dos à terre, sur le sable. Une large blessure lui avait foré le ventre, une blessure telle qu'il n'en avait jamais connu. Mais il n'était pas mort.
Il se releva. Une nouvelle force coulait en lui. Il avait changé, tant physiquement que mentalement. Le choc magique semblait avoir eu un effet secondaire, comme si son corps avait copié la magie. Oui, c'était cette impression qu'il avait. Le choc avait fait de lui un magicien. Il avait changé. Il pouvait se battre.
Tout sembla exploser autour de lui. Un halo bleu s'échappa de son corps, comme s'il avait trop longtemps retenu les forces en lui. Une magie bleu, qui opéra un soin immédiat sur le corps meurtri dont il ne sentait presque plus aucune sensation. Alors que la magie achevait son oeuvre, il retrouva son sens du toucher. L'aura s'évanouit au même instant.

"Ah! Diantre, ça pique!

Non, en fait, il était resté le même. Mais quelque chose avait changé. Il s'en rendit compte au moment où il avait prononcé cette phrase. Il pouvait se battre. Il pouvait le battre.

"Que diriez-vous de continuer le combat que nous avons entamé il y a peu, cher mage?"

Il souriait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Profil personnage

MessageSujet: Re: [Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Faust XIII contre Excelsior Crive] Choc mortel à sens unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dùralas :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: Arène-