Forum RPG du monde de Dùralas, rejoignez nous !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'hésitez pas à nous rajouter sur Facebook ! Pour plus d'infos, voir ici.
Bonjour Invité et bonne visite sur Dùralas !
A partir du 25 août, les RP reprennent du service !
L'arrivée d'un nouveau Pnj, le Shaman..Voir ici
Bienvenue au dernier membre inscrit : Albami

Partagez | 
 

 Nouvelle fantastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaliiah
Habitant(e)
Habitant(e)
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Nouvelle fantastique   Sam 9 Fév - 8:53

Le livre

Je venais d’avoir 17 ans. Mes parents possédaient une ferme à la lisière d’une jolie petite forêt. Avec ma sœur, nous y allions toujours, pour ramasser du bois, pour cueillir des fleurs, ou encore prendre des fruits pour les animaux. Pour résumer, notre vie était belle.
Tous les mercredis, Harriet, ma sœur, devait se rendre seule au marché, situé au-delà du bois et de la rivière. Elle traversait cette dernière, sur un pont et prenait le chemin qui allait au village. Puis, elle revenait, les bras pleins de fruits, de légumes, de tissus ou de friandises. Elle rentrait dans la cuisine, posait le tout et nous racontait des blagues qu’elle avait entendues sur le marché.
Jusqu’alors, il ne lui était jamais rien arrivé.

Un jour, Harriet revint du marché, différente. Elle n’était pas joyeuse et elle tenait un gros livre relié de cuir. Sur la couverture, un gros sablier avait été dessiné à l’encre de Chine et les pages étaient jaunies par le temps.
Harriet monta les escaliers, entra dans sa chambre et ferma la porte à double tours.
Pendant plusieurs jours, elle tomba dans l’oubli et la dépression. Et moi avec. Nous étions liées, nous avions toujours la même humeur. C’est pour cela que je fus victime du néant, comme Harriet. La nuit, j’entendais des voix qui m’appelaient et je me surprenais, dans la cuisine, en train de boire. Ma sœur ne voulut plus m’ouvrir la porte, nous ne nous vîmes plus, et, lorsque c’était le cas, c’était comme si nous ne nous connaissions pas.
Un matin, je parvins à entrer dans sa chambre, discrètement et je m’approchai d’elle, à pas de loup. Harriet était penchée sur le livre. Sur la page que ma sœur regardait, avait été dessinée une carte finement détaillée. Sur les bords étaient représentés des dragons, des blasons et la mort tenant sa faux et son sablier. Un village et un château avaient été peints, ainsi qu’une rivière, un pont et… une forêt. Au milieu de cette dernière, se dressait un sablier, dont le sable semblait s’écouler lentement.
Je n’eus pas le temps de regarder plus précisément, car Harriet referma le livre, d’un coup et tourna vers moi, ses yeux remplis de haine et de mépris.

Un soir, Harriet entra dans ma chambre et s’exclama :
« Réveille-toi ! Arrête de faire la déprimée ! Et viens ! Elle est revenue ! Elle nous a appelées ! »
Je me levai, d’un bond et regardai dans ses yeux si, par hasard, elle ne se moquait pas de moi. Apparemment non. Elle avait un grand sourire et sa pâleur des jours précédents avaient disparue. Lorsque nous passâmes devant sa chambre, je remarquai qu’elle avait laissé le livre sur son lit.
Elle m’entraîna au dehors et je la suivis à travers le bois. Lorsque nous arrivâmes au pont, elle s’arrêta. Etait-ce pour admirer le soleil terminer sa course dans le ciel et disparaître derrière les montagnes ? J’en eus la réponse presque immédiatement, car soudainement, je vis une silhouette se tenant sur le pont. C’était une femme, habillée d’une longue cape noire à capuche qui lui recouvrait les yeux. Harriet ne sembla pas la voir car elle ne la regardait pas, elle figeait son regard sur le village, ses yeux vides et pâles.
Tout à coup, je doutai de ma lucidité. Avais-je perdu la raison ? Etait-ce l’ombre du chêne et non une femme ? Je me sentis défaillir et la terreur m’envahit de tout mon être. J’étais paralysée par la frayeur même qui redoubla davantage lorsque la femme sortit un sablier. Je compris alors que c’était la mort, appelée aussi la Grande Faucheuse.
C’est à partir de ce moment-là que commença réellement mon épouvante car Harriet s’avança vers le mort, toujours le regard vide, et se plaça au milieu du pont, face au courant de la rivière. Je ne parvenais plus à bouger et mes yeux étaient rivés sur le sablier semblable à celui de la carte. Je vis que le sable était en train de s’écouler lentement. Harriet posa un dernier regard suppliant sur moi et sauta dans les tourments de la rivière comme si elle avait été poussée par une main invisible. Au même moment, le soleil disparut, le sable du sablier avait fini de s’écouler et la Grande Faucheuse disparut. Quand tout fut fini, je parvins enfin à bouger et à crier le nom de ma sœur :
« Harriet ! Non ! Harriet ! » Ma voix mourut telle neige qui fond au soleil. Bientôt, le corps d’Harriet disparut dans la rivière. Je ne pus pleurer. Mes larmes se glaçaient, malgré la chaleur de l’été et mon corps sembla s’effondrer.

Pendant des mois entiers, je me souvins de cette silhouette indécise, si floue et si étrange. Je ne sus jamais la vérité sur ce que j’avais vu. Etait-ce une illusion ?
Je ne rentrai plus dans la chambre de ma sœur avant longtemps. Avais-je peur de mourir comme Harriet ? Ou ne voulais-je tout simplement pas fondre en larme à la vue des objets de ma sœur ?
Un jour, je me décidai à y entrer. Instinctivement, je portai mes yeux sur le lit, à la recherche du livre, cause du grand malheur et là, je fus frappée de stupeur. Le livre avait disparu.

Fin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyetfantastique.forumactif.org
Sakura Mitsuki
Voleuse
Voleuse
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: Nouvelle fantastique   Sam 16 Fév - 19:50

Wouaw! C'est pas mal du tout, dis donc !






♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaliiah
Habitant(e)
Habitant(e)
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: Nouvelle fantastique   Sam 16 Fév - 19:52

Merci Sakura Smile En fait, il fallait faire une rédacttion sur le thème du fantastique, j'ai eu 19/20 Smile Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyetfantastique.forumactif.org
Sakura Mitsuki
Voleuse
Voleuse
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: Nouvelle fantastique   Sam 16 Fév - 19:53

C'est très bien écrit ^^






♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaliiah
Habitant(e)
Habitant(e)
avatar

Profil personnage

MessageSujet: Re: Nouvelle fantastique   Sam 16 Fév - 20:47

Re merci Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasyetfantastique.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Profil personnage

MessageSujet: Re: Nouvelle fantastique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle fantastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» l'explication de la nouvelle fantastique
» Créations de fantastique par ordi
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dùralas :: Zone Flood & H.S :: Quartier des écrivains-